La Défense passive à Saint-Nazaire : Le fonds Roger Campredon

document : reçu - Agrandir l'image, .JPG 724Ko (fenêtre modale)
Reçu de matériel - 3/J05 - Archives municipales de Saint-Nazaire

Organisée partout en France, la Défense Passive avait pour mission de protéger et secourir les populations civiles pendant le conflit de la Seconde guerre mondiale.

En plus de fournir du matériel et d'informer les habitants sur la conduite à tenir en cas d'attaque, elle coordonnait un réseau d'abris, de postes de secours et de commandement qui permettait de quadriller le territoire. Les ambulanciers, pompiers, policiers et volontaires de la Défense Passive intervenaient également pour dégager et récupérer les blessés.

La Défense Passive du secteur de Saint-Nazaire, sous la responsabilité de Roger Campredon, couvrait une vingtaine de communes, de La Roche-Bernard à Pornic.

Les archives de l'organisation nous sont parvenues grâce au don de Madame Campredon. Elles permettent de mieux connaître l’organisation et l'action de la Défense passive sur le secteur. Les rapports laissés par les personnels de terrain constituent également des témoignages rares sur les événements, les victimes et les dégâts.